Pokémon Epée et Bouclier : tout ce qu’il faut savoir

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Pokémon Epée et Bouclier est une aventure sympathique que tous les puristes de Pokémon apprécient et que l’on se plaît à explorer du début à la fin. Une fois la ligue battue, les choses sérieuses commencent enfin ! Remplir son Pokédex, composer une équipe parfaite… Voyons voir ce que ce jeu cache !

Galar : La nouvelle région épic que jeu

L’intrigue Pokémon Epée et Bouclier se passe dans un univers inédit : La région de Galar. S’inspirant de la Grande-Bretagne, le joueur va évoluer sur une île composée de châteaux, de quartiers punk et de coins verdoyants.

Dans ce monde ouvert, le joueur peut avoir accès à sa carte librement. Si bien que dans la partie « Terres Sauvages », les joueurs peuvent capturer des pokémon sauvages.

L’intrigue de Pokémon Epée et Bouclier

Comme dans la plupart des aventures Pokémon, le joueur peut sélectionner plusieurs créatures de son choix. Dans Epée et Bouclier, les starters sont : Ouistempo, Larméléon et Flambino.

Chaque joueur devra contrer 8 champions, spécialisés dans un type de Pokémon, afin de récupérer les badges.

De plus, pour affronter le maître de la ligue Tarak, il faille avoir les distinctions nécessaires. Dans cet épisode, on notera que le champion est le grand frère de Nabil.

Attention, car pour freiner votre progression, une horde de méchants vous fera face comme la Team Yell, arborant fièrement son look gothique.

Les pokémon surpuissants que vous découvrirez sur Pokémon Epée et Bouclier

Ici, on oubliera les méga-évolutions, et on privilégiera « Dynamax ». Il faut savoir que les pokémon dynamaxés ont plus de pouvoir et de puissance. Cet effet ne va durer que trois tours au cours du combat.

Le joueur peut retrouver ces pokémon surpuissants dans les Terres Sauvages. Pour le battre, le joueur doit collaborer avec 3 autres dresseurs : les « raids Dynamax ».

Les nouveaux Pokémon que vous verrez au cours de la partie

Sur l’île, plusieurs créatures inédites se promène. On recense un peu plus de 400 créatures, mais qui ne sont pas tous propres à la région de Galar. Entre Pokémon inédits et Pokémon d’anciennes générations, les puristes seront ravis.

 

Les diverses évolutions de Pokémon Epée et Bouclier

L’intérêt des jeux Pokémon – à lire : qu’est-ce que Fortnite Tracker ? – réside surtout dans l’après-ligue. Après avoir battu les Maîtres de Galar, les joueurs peuvent donc accéder à plusieurs opportunités :

Récupérer Salamèche 2.0

Après le « clap de fin », la première chose que vous devez faire est de récupérer les pokémon inédits proposés par les PNJ. Cela vous permettra d’être gratifié de vos efforts.

 

Dans la maison des parents de Nabil, au cœur même de la chambre de Tarak, une pokéball avec un Salamèche vous attend. Vous pouvez le faire évoluer en Dracaufeu, qui bénéficiera de la même évolution que Gigamax.

Pour avoir droit au type : 0, allez à Winscor au Nord de Galar. Dans votre tour de combat, le PNJ sur la gauche vous donnera droit au Pokémon pouvant évoluer en Silvallié. Une fois à la tour, vous affronterez les divers dresseurs présents et bénéficierez de Points de Combat ou PCO, que vous pouvez échanger en boutique.

 

Raviver les Pokémon fossiles

Comme la plupart des jeux Pokémon – à lire aussi : ps5 retrocompatible ! – celui ayant pour titre Epée et Bouclier, vous donne la faculté de ranimer les fossiles pour des pokémons inédits. Pour cette année, vous aurez droit à 4 types : Oiseau, Dragon, Aileron et Poisson. Les combinaisons se feront comme suit :

  • Galvagon : Oiseau et Dragon ;
  • Galvagla : Oiseau et Aileron ;
  • Hydragon : Poisson et Dragon ;
  • Hydragla : Poisson et Aileron.

Pour Epée, vous profiterez des fossiles Oiseau et Dragon tandis que pour Bouclier, vous jouirez de fossiles Aileron et Poisson.

poisson pokemon

 

Quid des évolutions spéciales Pokémon Epée et Bouclier ?

Afin de compléter son Pokédex, il est primordial de faire évoluer les Pokémon jusqu’à la fin de leur transformation.

Si certains ont juste besoin d’une progression en niveau, cela est un peu plus complexe pour d’autres. Outre les monstres des générations précédentes soumis aux pierres d’évolution, par contre, il y a des conditions spéciales :

  • Pomdrapi > Utiliser une Pomme acidulée sur Verpom
  • Dratatin > Utiliser une Pomme sucrée sur Verpom
  • Charmilly (63 formes possibles) > Donner un objet sucré à Crémy (Fraise en sucre, Baie en sucre, Cœur en sucre, Étoile en sucre, Trèfle en sucre, Fleur en sucre, Ruban en sucre) et tourner le Joy-Con d’une manière spéciale (neuf possibilités)
  • Salarsen (forme algue) > Atteindre le niveau 30 avec Toxizap (Nature Bizarre, Brave, Docile, Foufou, Hardi, Jovial, Lâche, Malin, Malpoli, Mauvais, Naïf, Pressé ou Rigide)

 

Comment rendre Pokémon Épée et Bouclier plus difficile (et plus amusant) ?

 

1. Abandonnez votre Pokémon de départ
La façon la plus simple et la plus directe de relever le défi est de se débarrasser de votre Pokémon de départ. Grookey, Scorbunny, Sobble, peu importe qui vous choisissez, ils sont conçus pour être puissants très tôt dans le jeu et être l’épine dorsale de votre équipe du début à la fin. Ils grimpent aussi très vite dans l’échelle des niveaux et évoluent aussi assez rapidement, tout bien considéré. Les lâcher à la première occasion possible rend définitivement les premières parties du jeu plus difficiles (à lire : le jeu du dinosaure !).
Tout ce que vous avez à faire est d’attraper un Pokémon sauvage sur la route 1 après avoir été dans la Vallée du Sommeil et de l’ajouter à votre groupe. Ensuite, rendez-vous au Centre Pokémon de Wedgehurst et déposez votre Pokémon de départ dans une Boîte pour qu’il se détende pendant que vous faites le plus gros du travail.

Si vous craignez d’être tenté de l’utiliser à l’avenir, vous pouvez soit le relâcher pour lui dire adieu (ainsi qu’à la tentation) pour de bon, soit l’échanger avec un ami de confiance afin de pouvoir l’utiliser à nouveau une fois votre aventure terminée.

 

2. Essayez une équipe monotype
Abandonner votre Pokémon de départ peut être difficile au début, mais vous vous adapterez rapidement avec le temps. Si vous voulez vraiment tester votre esprit, vous pouvez envisager d’utiliser ce qu’on appelle une équipe monotype.

Une équipe monotype est en fait une équipe composée de Pokémon qui partagent un seul type entre eux, comme le font la plupart des chefs de salle dans la série. Avec une telle équipe, vous aurez non seulement du mal à faire face à des ennemis puissants et très efficaces contre l’ensemble de votre équipe, mais vous devrez également réfléchir davantage aux mouvements et aux Pokémon que vous choisirez afin de les contrer autant que possible.

Bien que ce ne soit pas absolument nécessaire, nous vous recommandons de choisir le type de partage de votre équipe avant de commencer votre aventure. Pour commencer votre équipe, vous devrez probablement vous débarrasser de votre Pokémon de départ, à moins que vous n’ayez choisi ou qu’on vous ait assigné l’Herbe, le Feu ou l’Eau. Quoi qu’il en soit, vous devrez les emmener à travers la Lande du Sommeil, mais dès que vous serez en mesure d’attraper un Pokémon de votre équipe monotype, vous devrez abandonner votre starter dès que possible. Cela peut s’avérer délicat avec certains types, comme la Fée, car ils n’apparaîtront pas sur la Route 1 ou la Route 2. Vous devrez donc persévérer jusqu’à ce que vous arriviez dans la Zone Sauvage et commencer votre équipe monotype à partir de là.
Une dernière chose à mentionner, il y a beaucoup de Pokémon qui gagnent un type lorsqu’ils évoluent, comme Rookidee qui gagne le type Acier lorsqu’il évolue finalement en Corviknight. Est-il acceptable d’avoir un Rookidee dans une équipe monotype Acier par exemple ? En fin de compte, c’est vous qui décidez, mais selon nous, c’est parfaitement acceptable, car même s’il n’est pas en acier au départ, sa forme finale l’inclut et c’est ce que vous utiliserez pendant la majeure partie de votre aventure.

Cependant, il y a aussi des Pokémon qui perdent activement un type lorsqu’ils évoluent. Par exemple, Onix est de type Roche et Terre, mais en évoluant en Steelix, il devient Acier et Terre. Pour nous, l’évolution finale est la restriction que vous devriez vous imposer, alors qu’Onix serait parfait dans une équipe de type Acier (à condition que vous ayez l’intention de le faire évoluer, ce que vous devriez faire), Steelix ne serait pas correct dans une équipe de type Roche. Cependant, ces règles sont 100% auto-imposées, donc si vous voulez contourner nos stipulations pour quelque raison que ce soit, vous êtes parfaitement libre de le faire. C’est votre choix après tout.

 

3. Nuzlocke dans votre vie
Nous voici maintenant sur le terrain des gros. Vous avez peut-être déjà entendu parler de Nuzlocke, et pour cause : il augmente la difficulté des jeux de manière si significative qu’une mauvaise planification peut même entraîner la suppression de votre fichier de sauvegarde. Oups.

Le défi Nuzlocke a été créé par Nick Franco et nommé d’après sa série de webcomics du même nom. Les principes de base sont simples :
Si l’un de vos Pokémon s’évanouit, vous devez le relâcher.
Vous ne pouvez attraper que le premier Pokémon que vous trouvez dans chaque zone, et rien d’autre.

Les gens ont évolué sur les idées de Nuzlocke au fil du temps et il y aura naturellement quelques questions avec des règles aussi simples que celles-ci ; “qu’en est-il du Slumbering Weald ?”, “faut-il que ce soit le premier Pokémon de l’univers que je vois ou le premier bruissement d’un carré d’herbe ?”, “puis-je garder mon Pokémon starter ?”, “où sont les toilettes ?”, et ainsi de suite.

Nous avons donc compilé notre propre liste de règles de Nuzlocke spécifiquement pour la 8e génération, y compris quelques règles optionnelles si vous avez envie d’un peu plus de dynamisme.