Microsoft et Nintendo travaillent ensemble ?

 

 

 

 

Je ne suis pas sûr de savoir comment me sentir honnêtement à ce sujet. 

 

Le bruit court que Microsoft va proposer certaines de ses exclusivités, comme Ori and the Blind Forest et Cuphead, sur la Switch. Ce qui soulève la question, quel est l’objectif final de Microsoft ici ?  Ma première supposition à ce mouvement d’affaires est que Microsoft a finalement jeté l’éponge et a abandonné la guerre des consoles, suivant une route similaire que Sega a pris il y a des années. Mais une autre rumeur circule : Microsoft s’apprêterait à dévoiler deux nouvelles consoles de salon pour le marché du jeu. Donc au moins, c’est un signe qu’ils sont encore dans la course pour le moment.

J’ai clashé Microsoft et Xbox depuis des années maintenant, heck j’ai même écrit un blog disant « Microsoft devrait-il abandonner le marché de la consolet ? ». Cependant, comme dans ce blog, je ne voulais pas que cela arrive, car nous avons besoin d’une société qui pousse Sony à donner le meilleur d’elle-même et vice versa. Nous savons tous que Nintendo ne se soucie pas de la guerre des consoles et se concentre davantage sur ses propres activités. Il est donc important que Sony ait un concurrent digne de ce nom. Alors, que prévoient-ils exactement avec ce partenariat ?

Selon JeuxVideo, traduit par Gematsu, parallèlement à la sortie d’Ori and the Blind Forest et de Cuphead sur Switch, Xbox Game Pass et la plateforme de streaming de jeux Project xCloud seraient également accessibles aux joueurs sur Switch. On parle même de la possibilité de voir Forza, Gears of War ou Halo sur la Switch, même si je doute que Microsoft aille aussi loin dans l’abandon des quelques bonnes IP qu’il lui reste pour convaincre les gens d’acheter une Xbox. Et s’ils les amènent sur la Switch alors amenez-les aussi sur le PC. Je dis juste ça comme ça.

En tout cas, je vais devoir attendre et voir ce que ce partenariat va apporter sur la table. Cela ne me dérangerait pas de jouer à des jeux comme Ori et Cuphead pour la Switch, mais j’aimerais aussi que Microsoft enseigne à Nintendo une chose ou deux sur la façon de créer une excellente expérience en ligne, avec peut-être quelques fonctionnalités en ligne de base qui sont devenues essentielles au monde du jeu.